les site de la compagnie: http://pockost.ath.cx/compagniejeandebouc
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Byzance] les débuts de l'empire byzantin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pierre

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 06/04/2009
Age : 28
Localisation : Lézigneux

MessageSujet: [Byzance] les débuts de l''empire byzantin   Mer 13 Mai - 22:11

Constantin transfert la capitale de l’Empire Romain en Orient, à Constantinople sur le site de la ville antique de Byzance de 324 à 330. La séparation de l’Empire était déjà amorcée par la tétrarchie de Dioclétien (2 Augustes et 2 Césars) mais l’unité de l’Empire était maintenue. Le réel partage se fait en 395 après la mort de Théodose, mais il n’y avait pas encore 2 empires. L’apparition de L’Empire byzantin se fait progressivement suite à la dislocation de la partie Occidentale de l’Empire d’occident au profit des « barbares » (Odoacre dépose Romulus Augustule, le dernier empereur d’occident, en 476 et renvoi les insignes impériaux à Constantinople). Les byzantins se considèrent d’ailleurs comme étant des romains, l’empereur byzantin garde le titre de Imperator Caesar Augustus jusqu’en 629, date à laquelle l’appellation Basileus Romeôn est attestée.

Les invasions barbares :

Les wisigoth qui ont obtenus le statut de fédérés en 332 sont contraint à pénétrer dans l’empire par les Huns, suite à une confrontation avec les romains ils sont assimilés dans l’Empire par Théodose, mais étant de religion arienne contrairement a l’empire orthodoxe (il n’y pas encore d’opposition orthodoxes/catholiques) ils doivent quitter l’Empire, ils iront en Espagne
En 441 Attila franchit le Danube, L’empereur est alors obligé de verser un tribut pour récupérer des prisonniers et détourner Attila vers l’occident où il se fait battre en 451 aux Champs Catalauniques.
Théodoric l’ostrogoth est poussé par l’empereur Zénon a aller reconquérir l’Italie face a Odoacre, ce qu’il fera en 489-493, en 492 Théodoric prends Ravenne et obtient le titre de régent impérial d’Italie et le droit de porter le pourpre et le diadème. Théodoric en sensé diriger l’Italie pour L’empereur mais en réalité il est totalement libre, il se considère comme roi a part entière, allié a Byzance.

La reconquête sous Justinien :

Sous Anastase (491-518) l’empire est renforcé, on assiste a une reprise économique.
Justinien Ier (527-565) marque le renouveau de l’empire d’orient, Justinien hérite d’un monde dont les richesses économiques ont été en grande partie préservées, dont l’armée a été sauvegardée, dont l’administration est intacte. Il a la volonté de rétablir l’Empire dans sa totalité, c’est ainsi qu’il entreprend une reconquête dès 530, il envoi le général Bélisaire qui reconquière l’Afrique du nord avec 18000 hommes. Carthage devient Carthago Justiniana, en l’honneur de l’empereur. L’Afrique du nord est divisée en 6 provinces qui resteront byzantines jusqu'à la conquête Arabe un siècle et demi plus tard.
En Italie Justinien prend le prétexte de l’usurpation de Vitigès a l’encontre du successeur de Théodoric pour lancer la reconquête, en 536 Bélisaire (venu par la Sicile) et Narsès reprennent facilement la péninsule si bien qu’en 540 ils sont rappelés a Constantinople pour leur triomphe, les Goth se révoltent et nomment un successeur de Théodoric, Totila qui reprend la moitié de l’Italie en 550, Narsès ne sera victorieux qu’en 554, laissant l’Italie dévastée après 16 ans de guerres.
Des opérations ont même lieues en Espagne.
L’investissement pour l’empire a été énorme, armement, paix avec les perses aux prix de lourds tributs,… justinien a délaissé la partie orientale de l’Empire avec l’espoir de pouvoir réalisé l’Empire universel, restaurer la Pax Romana.

L’administration :

Les préfets du prétoire, chef de l’administration provinciale et collaborateur de l’empereur, sont toujours présent mais beaucoup de leurs attributions leurs sont retirées au profit du maitre des offices qui dirige l’administration et du questeur du palais sacré qui concentre les activités juridiques et le préposé a la chambre sacrée joue un rôle financier.
Justinien tente une réforme, en regroupant des provinces entre elles afin d’éviter le phénomène du « patronage », un fonctionnaire dispenses des individus de leurs obligations en échange de son autorités sur eux. Justinien veut également limiter l’influence de l’aristocratie locale.
L’armée est composée de deux éléments, l’armée frontalières composée de limitanei, miliciens a qui l’on octroi des terres, l’armement est a leur charge. Et l’armée centrale composée de comitatenses qui se barbarise peu à peu, elle est dirigé par quatre officiers, un d’Orient, de Thrace, d’Illyrie et un quatrième pour les troupes du palais (distinctes de la garde). Le système de conscription disparait au profit du volontariat contre des terres ou des exemptions fiscales.
Les dépenses sont sous la responsabilité du Comte des largesses sacrées, il y a deux services différenciés. Le Res Privata comprenant les revenus des terres de l’état sous la direction du Comte de la fortune privée et les revenus provenant des taxes et des impôts. Le poids de la fiscalité pèse essentiellement sur les ruraux.

Un Empire Chrétien

Un fait remarquable de l’Empire d’orient est sa rapide et profonde christianisation, quand Constantin accorde la liberté de culte aux chrétiens, ils sont déjà organisés en petites communauté dans les villes. L’Organisation de l’Eglise se fait sur le découpage de l’Empire, à l’échelle de la cité puis de la province, le tout chapeauté par des patriacats, Alexandrie, Constantinople, Antioche, Jérusalem.
Le Christianisme devient la seul garantie de la civilisation contre les barbares, il sauve l’Empire, la philosophie et l’éthique de la cité grecque de la destruction. Cette rapide christianisation suscite l’apparition du monachisme. En Egypte des hommes décident de pratiquer le retrait du monde, l’anachorèse, pour prendre l’appel du christ à tout abandonner à la lettre. Le désert Egyptien se peuple de moines. Très vite se crée des communautés de moines (kinobia) mais l’idéal reste l’érémitisme. La proximité des lieux saints attire en Syrie et Palestine des moines de tout l’Empire, la laure apparait, chaque moine vit 5 jours enfermé dans sa cellule (kellion) et se regroupe samedi et dimanche. Certains trouvent des formes d’isolement originales, comme les Stylite qui vivent en haut d’une colonne!
L’Eglise est surtout présente en ville, les campagnes sont délaissées et la conversion y est donc plus lente.

Les positions Christologiques :

Arianisme : d’un prêtre d’Alexandrie, Arius, soutenant que le Fils est une créature du père, il nie la consubstantialité. Idée largement rependue en occident chez les rois barbares. Elle est condamnée par le 1er concile eucuménique à Nicée en 325.
Nestorianisme : de Nestorius (mort en 451), prêtre d’Antioche et patriarche de Constantinople. Le Fils est Dieu par essence et le Christ est homme par essence. C’est la nature humaine qui prime.
Monophysisme : le Christ est uniquement de nature divine.
Monothélisme : voulant concilier monophysite et chalcédonien, deux nature mais une seule volonté.
Orthodoxie ou chalcédoniens : du concile de Chalcédoine en 451, Fils de même nature que le père, engendré et non pas crée, Dieu né de Dieu. Le Christ est des deux nature, vrai homme et vrai Dieu.

il n'y avait pas encore l'idée d'un magistère de l'Eglise a cette époque, d'où ces querelles, ce n'est que beaucoup plus tard qu'apparaitront les bûchers!

d'apres les manuels de A.Ducellier et M.Kaplan

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Byzance] les débuts de l'empire byzantin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [VEXILLOLOGIE] Traduction de la La bannière impériale de l’empire byzantin
» L'empire byzantin et la philosophie.
» Huningue où le dernier acte d'héroisme du 1er Empire....
» Identification uniforme second empire artillerie?
» Le grognard Putigny- Baron d'empire.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Compagnie Jean de Bouc :: Médieval et renaissance :: Histoire-
Sauter vers: